Maladies infectieuses | Décembre 2019 | n°34
 
 
SOMMAIRE
  • VIH – Rapport annuel des données de 2018 : la baisse des nouveaux diagnostics d’infection à VIH se confirme
  • Oreillons – Epidémie en Belgique
  • Dengue – Une nouvelle maladie sexuellement transmissible ?
  • Résistances antibiotiques – Rapport du ECDC sur la situation en Europe en 2018
  • Résistances antibiotiques – Étude européenne sur les connaissances, comportements et attitudes des professionnels de santé
  • Ebola - Mise à jour épidémiologique de l’épidémie en RDC
 
 
Belgique
 
VIH – Rapport annuel des données de 2018 : la baisse des nouveaux diagnostics d’infection à VIH se confirme
 
 
À l’approche de la Journée mondiale de lutte contre le sida, Sciensano a publié la situation épidémiologique du VIH en Belgique. En 2018, le nombre de nouveaux diagnostics de VIH était de 882, soit une baisse de 2 % par rapport à 2017, et de 28 % par rapport à 2012, année du pic de l’épidémie.
 
Cette évolution est due à une forte diminution chez les populations traditionnellement les plus touchées en Belgique : les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes parmi les Belges et les hétérosexuels d’Afrique subsaharienne. Le visage de l’épidémie de VIH en Belgique a changé avec, de nos jours, une plus grande diversité dans les populations affectées. 
 
L’optimisation de la prévention combinée (incluant la PrEP depuis juin 2017) doit être maintenue et soutenue, en veillant à ce que les stratégies de sensibilisation, prévention, dépistage et traitement précoce atteignent l’ensemble des populations touchées par l’infection.
 
Oreillons – Epidémie en Belgique
 
 
À la mi-octobre, une épidémie d’oreillons s’est déclarée sur le site de Woluwe de l’UCL. Une trentaine de cas y ont été identifiés. Dans les semaines qui ont suivis, plusieurs établissements d’enseignement supérieur et universités situés en Région wallonne ont également signalé des foyers épidémiques. En Flandre, une vingtaine de cas ont été signalés début novembre dans une école primaire de Louvain. D’autres pays européens, dont l’Angleterre et l’Irlande, font actuellement face à des épidémies d’oreillons de grande ampleur.
 
La résurgence des oreillons est liée à plusieurs facteurs dont une baisse de l'immunité post-vaccinale au cours du temps, une couverture vaccinale insuffisante et l’intensité des échanges sociaux au sein de certaines populations.
 
En Belgique, les foyers épidémiques d’oreillons doivent être déclarés comme situations inhabituelles car des mesures sont à prendre : vérification du statut vaccinal des étudiants/membres du personnel, mesures d’évictions pour les personnes à risque d’infection sévère (femmes enceintes, immunodéprimés).
 
Les épidémies actuelles d’oreillons et de rougeole soulignent l’importance de vérifier le statut vaccinal vis-à-vis du RRO. Une vaccination de rattrapage est recommandée, en l’absence de contre-indications, pour toute personne n’ayant pas reçu les 2 doses du vaccin. En Fédération Wallonie-Bruxelles, ces vaccins peuvent être commandés gratuitement pour les <20 ans via le programme de vaccination.
 
 
Europe et Monde
 
Dengue  –  Une nouvelle maladie sexuellement transmissible ?
 
 
Les autorités de santé espagnoles ont signalé la probable transmission sexuelle de la dengue entre deux hommes habitant à Madrid. L'un des hommes s'était rendu à Cuba et en République dominicaine (pays où la dengue est endémique) avant de rentrer en Espagne le 4 septembre et de développer des symptômes le 5 septembre. Le 15 septembre, son partenaire qui n'avait pas quitté l'Espagne les 45 jours précédents, a lui-même développé des symptômes de dengue.
 
Les échantillons de sperme des deux cas étaient positifs pour le virus et des investigations moléculaires ont permis d'identifier des séquences virales identiques chez les deux patients. L’enquête entomologique autour de leur résidence a infirmé la présence d'Ae. Albopictus (vecteur du virus). Ces éléments semblent orienter l’origine du cas secondaire vers une transmission sexuelle. Il s'agit de la première description de cas de dengue transmis lors de rapports sexuels non-protégés et de la première transmission sexuelle décrite entre hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH).
 
Selon le ‘risk assessment’ de l’ECDC et d'après les données limitées actuelles, la transmission sexuelle de la dengue semble être une voie de transmission rare et le risque (tant chez les HSH que chez les hétérosexuels) est considéré comme extrêmement faible.
 
Résistances antibiotiques – Rapport du ECDC sur la situation en Europe en 2018
 
 
L’ECDC a publié les résultats 2018 de la surveillance européenne des résistances antibiotiques (RA) parmi des isolats invasifs signalés au Réseau européen de surveillance de la résistance aux antimicrobiens (EARS-Net) par 30 pays d’Europe.
 
Comme les années précédentes, la situation de la RA présente de grandes variations selon les espèces bactériennes, le groupe d’antimicrobiens et la région géographique. En général, des pourcentages de résistance plus faibles ont été signalés par les pays du nord, par rapport au pays du sud et de l’est.
 
En 2018, >50 % des isolats d'Escherichia coli et > 30 % des isolats de Klebsiella pneumoniae étaient résistants à au moins un groupe d’antimicrobiens. Les pourcentages de résistance étaient généralement plus élevés chez K. pneumoniae que chez E. coli.
 
Bien que la résistance au carbapénème soit restée rare chez E. coli, plusieurs pays ont signalé des pourcentages de résistance au carbapénème >10 % pour K. pneumoniae. La résistance au carbapénème était également fréquente chez les espèces Pseudomonas aeruginosa et Acinetobacter.
 
Résistances antibiotiques – Étude européenne sur les connaissances, comportements et attitudes des professionnels de santé
 
 
L’ECDC a mené une étude pour évaluer les connaissances, attitudes et comportements des professionnels de santé envers les antibiotiques, leurs usages et leurs résistances.
 
L’objectif était de mieux comprendre les capacités, les possibilités et les motivations des professionnels de santé en matière d'utilisation prudente d’antibiotiques afin d'appuyer les interventions futures en termes de politique, d'éducation et de communication.
 
Il résulte de cette étude que la connaissance et la conscience de la résistance aux antibiotiques sont généralement élevées parmi les professionnels de la santé en Europe bien que d’importantes lacunes dans les connaissances soient encore observées.
 
Pour en savoir plus sur les résultats de l’étude, vous trouverez l’intégralité du rapport ici.
 
Ebola - Mise à jour épidémiologique de l’épidémie en RDC
 
 
Depuis août 2018, l’épidémie à virus Ebola en RDC a affecté 3 301 personnes (3 183 cas confirmés et 118 probables) dont 2 198 sont décédées. L’évolution épidémiologique est favorable avec une diminution marquée du nombre de nouveaux cas depuis quelques semaines.
 
Approuvé le 22 octobre 2019 par le comité d’éthique de l’école de santé publique de l’université de Kinshasa et le 23 octobre par le comité d’éthique national, le deuxième vaccin, dénommé Ad26.ZEBOV/MVA-BN-Filo a été administré à 597 personnes depuis le 14 novembre 2019. Il est d’origine belgo-américaine et produit par la firme Janssen Pharmaceutica pour la société Johnson & Johnson.
 
Deux doses de ce vaccin sont administrées en intramusculaire à 56 jours d’intervalle. Il vise à protéger la population vivant en dehors des zones de transmission active de la maladie. Ce vaccin vient compléter le premier vaccin, le rVSV-ZEBOV-GB, administré actuellement en stratégie de vaccination en ceinture à plus de 255 000 personnes depuis le 8 août 2018. Actuellement, le risque de cas importés pour la Belgique est inchangé et reste faible.
 
Suivez ici les derniers chiffres de l’épidémie.
 
 
Personnes de contact
Carole SCHIRVEL | surveillance.sante@aviq.be
Javiera REBOLLEDO | Javiera.rebolledogonzalez@sciensano.be
 
Déclarer une maladie infectieuse ?
Formulaire en ligne
 
 
 
 Cet e-mail a été envoyé à christine.pierart@aviq.be
Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit à la newsletter MATRA de l'AViQ.
 
 
 

© 2019 AVIQ
Editrice responsable : Alice Baudine, administratrice générale